En usage interne, le Thym est utilisé pour soigner l'asthénie physique et psychique, les angoisses, la neurasthénie, les déficiences nerveuses, l'anémie des enfants, l'hypotension, la chlorose, les toux convulsives, les affections pulmonaires (emphysèmes, mycose, bronchites), la tuberculose et l'asthme. On s'en sert aussi pour traiter l'atonie digestive, les parasites intestinaux (ascaris, oxyures, ankylostomes, ténia), les infections intestinales (typhoïde) et urinaires, les affections dues au froid (rhume, grippe, courbatures, frissons, angines), les maladies infectieuses, la furonculose, la suppression accidentelle des règles, les leucorrhées, les rhumatismes, les insomnies et les troubles circulatoires.

thym-herbier.jpgPour tout cela vous pouvez prendre régulièrement du Thym comme condiment dans vos potages, viandes, et autres plats. Vous pouvez aussi prendre une infusion constituée d'une branche de Thym par tasse, que vous ferez bouillir pendant 2 à 3 secondes, et que vous laisserez infuser 10 min. Vous pouvez la sucrer ou non (au miel de préférence). Cette infusion est à prendre à raison de 3 à 4 tasses par jour entre ou après les repas. Vous pouvez aussi prendre de l'huile essentielle de Thym, à raison de 3 à 5 gouttes par jour, 3 fois par jour, en solution alcoolique ou dans du miel, ou prendre des pilules constituées chacune d'un mélange de 0,10 g à parts égales d'essence de Thym, de savon amygdalin et de poudre de Guimauve. Ces pilules sont à prendre à raison de 4 à 6 pilules par jour après les repas.

Contre les toux spasmodiques (coqueluche), vous pouvez associer l'essence de Thym avec celle de l'Eucalyptus et du Cyprès. Enfin contre l'angine vous pouvez mâcher du Thym.

Usage externe :

En usage externe, le Thym est utilisé pour soigner les dermatoses, les furoncles, les plaies, les leucorrhées, la fatigue générale, le rhume, la grippe, l'angine, les rhumatismes articulaires et musculaires, la goutte, l'arthritisme, la chute des cheveux, les plaies, la pédiculose et la gale. Le Thym sert aussi dans les soins buccaux et dentaires.

thym-sauvage.jpgContre les rhumatismes, les dermatoses, les myalgies, vous pouvez utiliser de la pommade de Thym. Contre les rhumatismes vous pouvez aussi hacher du Thym, le faire chauffer, le mettre dans une gaze et l'appliquer chaud. Vous pouvez aussi vous faire un bain aromatique constitué de 500 g de Thym bouillis dans 4 litres d'eau que vous ajouterez à votre bain (efficace aussi pour l'arthritisme, la goutte et l'asthénie). Pour les arthritiques vous pouvez aussi faire un grand bain auquel vous ajouterez 2 g d'essence de Thym, 0,50 g d'essence d'Origan, 1 g d'essence de Romarin, 1 g d'essence de Lavande, et 350 g de sous-carbonate de soude.

Pour soigner les plaies vous pouvez faire des compresses avec une décoction de Thym, et pour traiter les piqûres d'insectes et les morsures de serpent, vous pouvez faire un traitement d'appoint en appliquant de l'essence de Thym, ou la plante froissée.

Contre le rhume, la grippe et l'angine, vous pouvez vous faire des inhalations avec un mélange de 0,25 g de menthol, 5 g de baume du Pérou, 10 g d'essence de Thym et 80 g d'alcool à 90°. Mettez une cuillerée à café de ce mélange dans un bol d'eau très chaude, et faites vous 2 à 3 inhalations par jour.

Contre la chute des cheveux, vous pouvez appliquer sur le cuir chevelu une décoction constituée d'une poignée de Thym pour un litre d'eau. Laissez bouillir jusqu'à ce que le mélange ait réduit de moitié.